Ravalement/décapage chimique ou thermique?

Question détaillée

Question posée le 27/03/2017 par Birgit

Bonjour

Nous sommes une copropriété d'un immeuble d'au moins 30 ans, et nous sommes en pleine réflexion/décision ravalement...

Nous avons vu 2 sociétés qui nous proposent soit un décapage chimique soit un décapage thermique, bien sur, en vantant les mérites de ce genre de décapage.

Du coup, la question se pose: quel décapage choisir? quel est le moins nocif? le mieux adapté à notre immeuble (plutôt barre d'immeuble.. ) qui malgré ces 30 ans d’existence, n'a pas de gros dégâts à réparer. Celui qui sera le moins agressif pour notre immeuble?

Pourriez vous nous aider? nous donner les pour et contre de ces 2 solutions de décapage, SVP?

En vous remerciant par avance pour votre réponse

Cordialement

Signaler cette question

3 réponses d'expert

Réponse envoyée le 28/03/2017 par ACTES

bonjour,
un architecte est nécessaire pour cela, y compris pour la déclaration en mairie.
il vous renseignera au mieux et vous fera faire des économies en vous proposant et comparant moultes alternatives.

ce n'est pas aux entreprises de choisir pour vous. vous devez leur demander ce qui techniquement convient, d’où l'architecte, qui vous prescrira ce qui est correct , et le garantira jusqu’à 10 ans

cordialement
F.M.

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 28/03/2017 par JOSEPH

d'abord, il sera nécessaire de faire procéder à un relevé "plomb".
si le décapage s'impose et qu'il y a du plomb, il faudra que les produits ne soient pas volatiles, et soient entièrement recueillis
par ailleurs si votre immeuble a environ 30 ans, il faudrait peut-être envisager une rénovation"énergétique", qui permettrait d'inclure dans le calcul du crédit d'impot les ouvrages nécessaires pour la réaliser: l'exepérience montre que le crédit d'impot gomme le surcout de l'isolation thermique... intéressant, non?

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 28/03/2017 par Gilles conseiller Weber

Bonjour,

Le décapage thermique nécessite une machine, des accès et un site qui s’y prête. Le décapage chimique est probablement plus simple et plus rapide. Il peut s’effectuer avec des produits de ce type : https://www.weber.fr/facades-anciennes/gammes-produits/...

Effectuer des travaux de rénovation de façade est en effet l’occasion de se poser la question de réaliser une ITE (Isolation thermique par l’Extérieur). En mettant en œuvre (par une entreprise agrée RGE) un isolant dont la résistance thermique sera au minimum de 3.70 m².K/W, vous aurez accès au crédit d’impôt. Vos logements seront plus confortables (suppression de la sensation d’inconfort due aux parois froides), moins énergivore (vous ferez des économies d’énergie), vous ferez du bien à la planète par la réduction de l’émission de gaz à effet de serre, votre logement sera mieux classé au niveau des DPE et par conséquent aura pris de la valeur lors d’une éventuelle revente. Ces travaux peuvent se faire en continuant à occuper le logement et n’empiètent pas sur la surface habitable.

Voir ici http://www.jeravalemafacade.com/tout-savoir-sur-le-rava...

Cordialement

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !