Réaliser un enduit extérieur monocouche

Sommaire

  • Zoom sur l'enduit extérieur monocouche
  • Étape 1 : Vérifiez le support à enduire
  • Étape 2 : Préparez les surfaces
  • Étape 3 : Appliquez l'enduit extérieur monocouche
  • Étape 4 : Réalisez la finition de votre enduit extérieur monocouche
Réaliser un enduit extérieur monocouche

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Alternative à l'application d'un enduit traditionnel en 3 couches, l'enduit monocouche apporte aux travaux de façades un nouveau confort et une rapidité d'exécution appréciables. Ayant fait son apparition dans les années 70, il est devenu la référence incontournable pour le recouvrement des murs extérieurs. Seuls les puristes et amoureux de techniques à l'ancienne continuent à favoriser l'emploi de la chaux et la fabrication de l'enduit in situ.

Vous souhaitez vous lancer dans le revêtement de votre mur extérieur ? Voici comment réaliser un enduit extérieur monocouche.

Zoom sur l'enduit extérieur monocouche

L'enduit monocouche (appellation OC) est désormais affilié à la norme NF DTU 26.1, qui regroupe tous les travaux d'enduits pour imperméabilisation de façades en maçonnerie. Le marquage CE porté sur les sacs mentionne les caractéristiques de l'enduit.

De nombreux critères, mentionnés sur l'emballage, sont à prendre en compte pour le choix de votre enduit monocouche.

Les caractéristiques de l'enduit

Voici ce qu'il faut prendre en compte :

  • L'aspect de finition : il est indiqué comme « projeté », « gratté » ou « taloché ».
  • La nature et l'état du support : selon le classement du support (RT1, RT2, RT3) allant du plus fragile (béton cellulaire, allégé, briques) au plus solide (béton de granulats courants), il convient d'employer un enduit semi-allégé (référencé OC1 et OC2) comportant une partie de charges légères naturelles, ou un enduit lourd (OC3) :
    • L'enduit semi-allégé possède plus de performances (moins de risques de fissurations), une consommation réduite et une plus grande facilité d'application.
    • L'enduit lourd est plus résistant et sèche plus rapidement.
  • L'exposition de votre mur :
    • Exposition à la pluie : classement W 2 ;
    • Exposition aux chocs : CS III ou CS IV ;
    • Paroi enterrée : W 2 et CS III ou CS IV.
  • Le moyen de mise en œuvre :
    • manuelle, à la truelle et au platoir ;
    • mécanique, par projection à la machine à projeter ou au sablon.
  • Un revêtement de carrelage associé : selon la surface à couvrir, de CS II (surfaces réduites) à CS IV (grandes surfaces).
  • Conditions particulières : dans certaines conditions d'application concernant le bâti (support poreux, absorbant) ou extérieures (forte chaleur, vent sec), la rétention d'eau du mortier (Re), de moyenne à forte, est à prendre en compte également.

Sur quels supports ?

Les supports adaptés pour réaliser un enduit extérieur monocouche sont :

Le mode d'application

L'enduit monocouche peut être gâché à la main ou à la bétonnière selon les quantités utilisées :

  • Prévoyez 25 kg d'enduit au m², auquel on ajoute environ 5 L d'eau.
  • Procédez au mélange progressivement afin d'obtenir la fluidité voulue (une consistance crémeuse) et reproduisez le même dosage avec les sacs suivants.
  • Veillez à travailler par pan de mur entier pour éviter les reprises.

L'application de l'enduit monocouche peut être réalisée :

  • manuellement ;
  • mécaniquement par projection ;
  • le plus souvent en 2 couches dans le frais (ou frais sur frais) ;
  • en 1 seule passe sur certains supports parfaitement lisses et homogènes avec une finition grattée.

Les conditions climatiques d'application

Voici les précautions d'usage à respecter :

  • Pour réaliser un enduit extérieur monocouche, la température doit être comprise entre 5 et 35 °C.
  • N'appliquez pas l'enduit par temps de gel ou de pluie (ni le jour de l'application, ni le lendemain).
  • En cas de grosse chaleur, humidifiez l'enduit pendant le temps de séchage pour ralentir celui-ci.

1. Vérifiez le support à enduire

Plusieurs points sont à vérifier avant d'entreprendre un enduit monocouche. Le support doit être sain et homogène. Il convient donc d'apprécier :

  • Sa planéité, selon la norme NF P 18.201-DUT 21 (« Exécution des ouvrages en béton ») : le DUT donne les tolérances de défaut de planéité selon les parements. En cas de non conformité, réalisez un enduit de redressement 4 jours avant l'application de l'enduit.
  • Le remplissage des joints et trous éventuels : au besoin, vous pouvez y remédier au mortier ou avec un enduit de rebouchage au ciment.
  • L'homogénéité : si le support est constitué de matériaux disparates (béton lisse, parpaings, enduit), il est impératif de réaliser une sous-couche (plus fluide) pour réguler la surface. La sous-couche est également nécessaire pour améliorer l'accroche dans le cas d'une finition du bâti en béton banché lisse. Par ailleurs, toute jonction entre deux matériaux différents (même après la sous-couche) doit être renforcée par la pose d'une bande de fibre de verre noyée dans la 1re couche d'enduit.
  • La propreté : débarrassez le mur de tout résidu de terre, moisissure, salpêtre, peinture.

2. Préparez les surfaces

Placez les cornières d'angle et bandes d'arrêt

Procédez ainsi :

  • Au niveau des angles saillants, murs, tableaux, découpez les cornières (découpe à 45°) aux dimensions voulues et clouez-les en place à l'aide de clous à béton.
  • Placez les bandes d'arrêt en pied de mur en respectant une hauteur de 15 cm reportée à l'aide d'un niveau. Clouez-les pareillement.

Protégez l'environnement

Afin d'assurer un travail propre, protégez les menuiseries (portes et portails, fenêtres, lucarnes) et le sol en pied de mur si nécessaire avec bâche et ruban de masquage de chantier.

Humidifiez le support

À noter :

  • La plupart des support doivent être humidifiés la veille.
  • La brique en terre cuite demande à être humidifiée au dernier moment, dans la demi-heure qui précède l'application de l'enduit, avec renouvellement si besoin.

3. Appliquez l'enduit extérieur monocouche

Épaisseurs de l'enduit monocouche

Les épaisseurs d'enduit à respecter sont les suivantes, selon l'état de planéité du support (selon les normes du DUT 20.1 pour la maçonnerie et DUT 21 pour le béton) :

  • Maçonneries soignées :
    • de petits éléments : 12 à 15 mm ;
    • de bétons de granulats : 7 à 10 mm.
  • Maçonneries courantes :
    • de petits éléments : 15 à 18 mm ;
    • de bétons de granulats : 10 à 15 mm.

L'épaisseur minimale en tout point est de 10 mm pour les maçonneries de petits éléments et de 5 mm pour les bétons de granulats.

Application

Pour réaliser un enduit extérieur monocouche, on procède par l'application de 2 couches dans le frais. Chaque couche fait la moitié de l'épaisseur de l'enduit fini, sauf exception (finition projetée ou « rustique »). Le temps de séchage avant finition est de quelques heures (entre 3 et 5 h) à une nuit, jusqu'à 3 jours maximum, en surveillant que l'enduit ne soit pas sec.

Procédez ainsi :

  1. Commencez par poser la toile de verre en renforcement des points de jonction entre différents matériaux. Appliquez une fine couche d'enduit, posez la bande et recouvrez-la avec le mortier.
  2. Passez ensuite à l'enduisage de l'ensemble du mur ou de la façade :
    • Dans le cas d'une application projetée, il est bon d'avoir une personne à la machine et une deuxième au lissage de l'enduit. Projetez l'enduit de façon régulière de gauche à droite et de haut en bas sur de petites largeurs.
    • Ratissez l'enduit à la règle crantée et vérifiez-en l'épaisseur afin d'adapter le volume d'enduit projeté.
    • Serrez l'enduit sans le lisser de façon à permettre l'accroche de la 2e couche.
  3. Laissez poser un quart d'heure ou plus (généralement le temps de finir un mur) et appliquez la 2e couche dans l'enduit encore frais en procédant comme précédemment.
  4. Terminez par un lissage à la lisseuse de maçon.

4. Réalisez la finition de votre enduit extérieur monocouche

Finition projetée (ou « rustique »)

Procédez ainsi :

  • Faites une 1re couche plus épaisse (12 mm sur 15 mm) et non lissée.
  • Réalisez ensuite un projeté régulier en gouttelettes sur l'ensemble de la surface pour donner un aspect granuleux, que vous gardez en l'état.

Finition projetée écrasée

Réalisez cette finition-là dans le frais de la 2e passe de la finition projetée :

  • Passez sur la surface avec une taloche plastique bien à plat en mouvements linéaires, lents et réguliers. Il s'agit d'écraser le gros du relief. Vérifiez le bon appui pour obtenir l'effet désiré.
  • Après quelques heures de séchage, repassez la même taloche pour lisser le grain de surface et réaliser une finition plus soignée.

Finition talochée

À l'aide d'une taloche-éponge humide, passez sur l'ensemble de la surface en frottassant pour obtenir un grain fin et régulier.

Finition grattée, la plus courante

Voici comment vous y prendre :

  • Dans un premier temps, grattez les angles et passez le gratton (taloche cloutée) ou la taloche-éponge pour enlever les excédents d'enduit en surface. Procédez par gestes circulaires, appuyés et réguliers.
  • Puis, sur l'ensemble de la surface, passez une taloche à gratter à pointes plus courtes en suivant à l'œil la progression du travail et la régularité d'aspect.
  • Lorsque le travail est terminé, passez avec légèreté une brosse sur le mur pour le débarrasser des résidus de sable en surface.

Matériel nécessaire pour réaliser un enduit extérieur monocouche

Imprimer
Bâche

Bâche

À partir de 8 €

Balayette

Balayette

À partir de 1 €

Cornière en fer

Cornière en fer

6 €/mètre

Échelle simple

Échelle simple

Environ 40 €

Éponge

Éponge

1 € environ

Lisseuse

Lisseuse

Environ 10 €

Marteau de coffreur

Marteau de coffreur

Niveau à bulle

Niveau à bulle

À partir de 4 €

Ruban de masquage

Ruban de masquage

1 € le rouleau

Seau de maçon

Seau de maçon

Environ 2 €

Taloche éponge

Taloche éponge

Environ 6 €

Toile de verre

Toile de verre

Environ 19 € le rouleau de 25 m

Truelle

Truelle

À partir de 4 €

Truelle Berthelet

Truelle Berthelet

8 € environ

Ravalement de façade : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les obligations et démarches
  • Des conseils sur les matériaux, le nettoyage et la rénovation
Télécharger mon guide
Ravalement de façade

Aussi dans la rubrique :

Réalisation des travaux

Sommaire

À qui s'adresser pour un ravalement de façade ?

Entreprise ravalement : à qui s'adresser ?

Diagnostic de la façade

Dégradation des joints de façade Les pathologies de façade Pollution urbaine et biologique des façades Changement de couleur des façades Efflorescences Décollement de peinture Microfissure Décollement et fissure d'enduit façade

Préparation du chantier

Ravalement de façade et voisinage : droits et devoirs Préparation du ravalement Pose d'un échafaudage