Sommaire

  • Nécessité du démoussage des façades
  • Techniques de démoussage de façade
  • Prix du démoussage de façade

De temps à autre, on s’inquiète du démoussage de sa toiture sans s’apercevoir que, petit à petit, les façades sont elles-aussi colonisées par des végétaux. Des spores, des champignons, des mousses et des lichens jusqu’aux plantes elles-mêmes, nombreux sont les intrus biologiques qui se nichent dans chaque anfractuosité des murs. Parce que la colonisation est lente et que l’on s’habitue à l’aspect de ses murs, on oublie trop souvent de démousser les façades. Pourtant, outre l’aspect esthétique, le démoussage de façade permet de maintenir en état un bien immobilier afin de préserver sa valeur vénale, mais aussi de limiter l’humidité des murs et de conserver leur pouvoir isolant.

Nécessité du démoussage des façades

La nécessité d’un démoussage de façade peut être ponctuelle ou régulière, afin d’entretenir et de préserver son capital immobilier.

Ponctuellement

Ponctuellement, on procède impérativement à un démoussage de façade avant d’envisager toute rénovation assortie ou non d’une transaction immobilière. Avant la vente ou l’achat d’une maison, le démoussage est conseillé dès lors que la construction est ancienne (> 15-20 ans) si cela n’a pas été fait plus tôt. Tout acheteur éventuel voudra déterminer l’état des murs et des enduits extérieurs afin d’estimer leur état de conservation.

De même, avant d’acheter un bien immobilier, il est quasi impératif de s’assurer de l’état des murs extérieurs par un contrôle visuel des matériaux de la structure ; à cet égard, seul un démoussage permet d’éliminer le voile biologique afin d’accéder au matériau pour estimer son état.

Avant toute rénovation importante d’un bien immobilier, et notamment avant le ravalement des façades, procéder au démoussage de la façade permet de prioriser les besoins en rénovation esthétique et/ou énergétique. Il est en effet inutile d’envisager une amélioration thermique d’un bien dont l’étanchéité des murs extérieurs se dégrade et qui deviennent ainsi des passoires thermiques par lesquelles pénètrent le froid et l’humidité.

Régulièrement

Outre ces interventions ponctuelles, il est requis d’effectuer régulièrement un démoussage de façade dès lors que les murs sont généralement à l’ombre, que le bien immobilier est implanté dans une zone humide et d’autant plus que les enduits ou les matériaux de la façade sont structurés (crépi granuleux, béton strié, enduit en relief…).

C’est notamment dans les régions froides, où le gel est fréquent, qu’on veille à démousser régulièrement les façades, afin que les murs soient débarrassés des végétaux incrustés qui infiltrent de l’eau dans les murs via leurs racines.

En devenant glace, l’eau qui a pénétré dans le mur augmente de volume, ce qui provoque dégradations et fissures profondes.

 

Techniques de démoussage de façade

Il existe plusieurs techniques et méthodes de démoussage des façades, qui sont à peu près les mêmes que pour le démoussage de toiture.

Nettoyage à haute pression

C’est la méthode la plus simple, que tout particulier peut mettre en œuvre, mais qui se révèle bien trop agressive, notamment lorsque la pression du nettoyeur est trop forte.

Il est donc recommandé de procéder par étapes, en appliquant d’abord un produit lessiviel, afin de pénétrer les salissures biologiques et de dissoudre les matières grasses, puis un peu plus tard en décollant le tout au jet sous pression modérée.

Facile à mettre en œuvre, c’est la méthode qui tient plus du nettoyage régulier que du démoussage, puisque l’on humidifie à nouveau les façades, ce qui facilite la repousse des végétaux et maintient l’humidité dans les matériaux.

Gommage ou aérogommage

Le gommage est la technique de nettoyage à sec qu’il faut réserver à des professionnels, puisqu’elle consiste à projeter au moyen d’air comprimé une poudre fine sur la façade.

Bien que réputées non abrasives, les poudres de gommage sont des produits spécifiques, qui doivent être employés avec précaution à l'égard des occupants et du voisinage, ainsi que pour les opérateurs, qui doivent revêtir des Équipements de Protection Individuelle (EPI : masques, gants, lunettes), car les grains fins sont facilement inhalés et agressifs envers les yeux, les muqueuses et la peau.

Hydrogommage

C'est le procédé qui combine les deux méthodes précédentes de nettoyage à l’eau et de gommage à la poudre. Dans l'hydrogommage, c’est de l’eau sous pression d’air qui projette sur la façade la poudre de gommage diluée à environ 20 %.

Comme pour le nettoyage classique à l’eau, l’hydrogommage se fait à basse pression, afin de préserver le support, l’efficacité du procédé étant surtout assurée par la poudre de gommage.

L’avantage de cette technique (à réserver également aux professionnels) est que l’eau empêche la dispersion des poudres et des résidus dans l’air, ce qui rend le procédé moins périlleux pour l’entourage (mais tout aussi salissant).

Dureté des poudres

Toutes les poudres ne sont pas appropriées au gommage et à l’hydrogommage.

La dureté des différents minéraux se mesure sur une échelle de dureté relative élaborée par Friedrich Mohs. Dans l’échelle de Mohs, chaque minéral à nombre inférieur peut être rayé par un minéral à nombre supérieur, donc 10 est le minéral le plus dur (diamant) et 1 le minéral le plus tendre (talc).

En outre, la taille des grains et les propriétés physico-chimiques des poudres doivent être compatibles avec le matériau de la façade.

Prix du démoussage de façade

Selon que l’on effectue soi-même le démoussage de sa (ses) façade(s) ou que l’on confie cette tâche à un professionnel, le prix varie, certes, mais il s’assortit également de garanties et de recours.

Si l'on démousse sa façade soi-même avec son propre nettoyeur haute-pression ou en louant un nettoyeur éventuellement à eau chaude (plus efficace), il faudra compter le prix de la location du nettoyeur haute pression (50 à 200 €), ou d’une sableuse-hydrogommeuse et de son compresseur (300 € par jour), la location d’un échafaudage (bien plus sécurisant qu’une simple échelle), plus les produits lessiviels (savon) et les produits de gommage ou d’hydrogommage en fonction de la surface de façades à démousser. Bien évidemment, le défaut de maîtrise des techniques et des produits de démoussage entraînent une durée de travail plus importante et un résultat final pas toujours optimal.

Le démoussage de façade par un professionnel a l’énorme avantage d’être soumis à une obligation de résultat et non seulement une obligation de moyen. Il est recommandé de faire effectuer plusieurs devis et de vérifier les garanties qui devront figurer au devis. En fonction du matériau des murs extérieurs et de leur état de salissure et d’envahissement par les mousses et les lichens, il faut compter de 10 à 40 € environ le m² de façade démoussée.

Ravalement de façade : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les obligations et démarches
  • Des conseils sur les matériaux, le nettoyage et la rénovation
Télécharger mon guide
Ravalement de façade

Aussi dans la rubrique :

Réalisation des travaux

Sommaire

À qui s'adresser pour un ravalement de façade ?

Entreprise ravalement : à qui s'adresser ?

Diagnostic de la façade

Pollution urbaine et biologique des façades Efflorescences Changement de couleur des façades Microfissure Décollement de peinture Les pathologies de façade Décollement et fissure d'enduit façade Dégradation des joints de façade

Préparation du chantier

Pose d'un échafaudage Ravalement de façade et voisinage : droits et devoirs Préparation du ravalement