Rénovation d'un mur en pisé : critères à prendre en compte

Sommaire

Le pisé est une technique très ancienne, qui consiste à utiliser comme matériau de construction de la terre argileuse compressée. En France, on trouve beaucoup de constructions en pisé dans la région Rhône-Alpes.

Lors de la rénovation d’un mur en pisé, il faut prendre en compte deux aspects : un aspect technique, et un aspect légal. Explications.

Rénovation d'une construction en pisé : considérations techniques

Le pisé utilise comme matériau de construction un mélange séculaire de terre argileuse compressée dont la composition approximative est de :

  • 70 % de sable ;
  • 30 % d’argile.

L'enjeu principal, lorsqu'on rénove un mur en pisé, est de ne pas créer de différences de teinte :

  • Sur un mur non enduit, il faudra veiller à démolir le moins possible :
    • La rénovation d'un mur non enduit consiste surtout à combler les éventuelles cavités avec un matériau de même nature. Surtout pas de béton ou de ciment !
    • Il conviendra de se renseigner auprès du service urbanisme de la mairie pour connaître les matériaux précis utilisés pour fabriquer le mélange de terre à la base de la construction en pisé.
    • Plus vous en saurez, plus vous pourrez harmoniser la couleur du mur. À composition similaire, couleur similaire !
  • Pour un mur enduit :
    • Il convient, tout d'abord, de combler les cavités du mur comme expliqué ci-dessus.
    • Pour fabriquer l'enduit, vous devrez respecter la composition des enduits locaux. Ils sont souvent composés de sable de rivière, de terre et de chaux.
    • Renseignez-vous toujours auprès du service urbanisme de la mairie, ou auprès du conseil d'architecture, d'urbanisme et d'environnement (CAUE). Ils pourront vous donner des renseignements sur la composition des murs en pisé et de leurs enduits.
    • N'utilisez jamais d'enduits étanches, ni d'enduits contenant du ciment ou des produits hydrofuges ! Ils empêcheraient le pisé de respirer.

 

Rénovation pisé : ce que dit la loi

Déclaration de travaux ou permis de construire ?

Suivant l’importance des travaux, les autorisations à demander sont différentes :

  • Si vous souhaitez simplement réparer des trous et nettoyer votre façade : vous devrez en faire la déclaration à la mairie.
  • Si vous modifiez la façade de votre maison, et démolissez tout ou une partie des murs : vous devrez demander un permis de construire.

Par ailleurs, vous ne pouvez pas faire ce que vous voulez sur vos façades :

  • Leur rénovation est encadrée par le plan local d'urbanisme (PLU) de votre commune.
  • Vous devez notamment respecter des obligations en matière de couleurs et de matériaux.
  • Aussi, avant de détruire un mur en pisé, renseignez-vous auprès de votre mairie : vous n'en avez peut-être pas le droit.

Rénovation d'un mur en pisé et assurances

Les travaux, qui peuvent causer des détériorations de voisinage, doivent être couverts par des contrats d’assurance :

  • Ils couvrent le maître d'ouvrage, c'est-à-dire la personne qui fait réaliser les travaux, en cas de défaut dans le travail des ouvriers.
  • Il peut, dans certains cas, imposer à l'entreprise mandatée de réparer les vices apparus après son intervention.

Pour approfondir la question :

Ravalement de façade

Ravalement de façade : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les obligations et démarches
  • Des conseils sur les matériaux, le nettoyage et la rénovation
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Réalisation des travaux

Sommaire

À qui s'adresser pour un ravalement de façade ?

Entreprise ravalement : à qui s'adresser ?

Ces pros peuvent vous aider