Bâtiments anciens : attention au choix de l'enduit !

Sommaire

Pour effectuer la réfection de façade d'un bâtiment ancien, il est primordial d'employer un enduit de qualité. Voici nos conseils.

Adapter l'enduit au support

Avant l'application d'un enduit sur la façade d'un bâtiment ancien, mieux vaut savoir sur quel support intervenir. Il peut s'agir de :

  • béton armé ;
  • béton cellulaire ;
  • pierre de Meulière ;
  • pierre calcaire ;
  • parpaing ;
  • brique en terre cuite ;
  • moellon.

Bien choisir le type d'enduit

Le choix de l'enduit est fondamental pour obtenir un résultat impeccable et une longévité optimale.

Compatibilité pour éviter les malfaçons

L'enduit doit être compatible avec le support afin d'éviter des malfaçons qui risquent d'être à l'origine de :

  • fissures ;
  • faïençage, c'est-à-dire de microfissures ;
  • décollement.

 

Utiliser un enduit avec un liant adapté

Les enduits employés pour un ravalement de façade de bâtiments anciens sont composés de liants adaptés au support. Ces liants peuvent être :

  • Aériens : comme la chaux grasse qui provoque un durcissement au contact de l'air. Les liants aériens offrent des qualités et des propriétés similaires à celles de la pierre calcaire. Ils augmentent la longévité de l'enduit et améliorent l'esthétisme du support.
  • Gypseux : à base de plâtre, ces liants présentent une moindre garantie de tenue en présence d'une humidité excessive dans le cas d'intempéries par exemple.
  • Hydrauliques : ils se présentent sous forme de mortier, ciment, chaux, et durcissent au contact de l'eau. Ils sont de bonne qualité.

Rôle des différentes couches d'enduit

Pour un travail réussi et une finition parfaite, les différentes couches d'enduit ont un rôle précis :

  • 1ère couche : c'est la couche dite d'accrochage ou renformis. D'une compacité idéale, elle est composée d'un mortier liquide appelé gobetis, et va permettre à la deuxième couche d'adhérer à la façade du bâtiment ancien.
  • 2ème couche : appelée dégrossi, elle nivelle l'épaisseur de l'enduit sur la surface du gobetis.
  • 3ème couche : couche de finition qui s'applique avec des outils appropriés dont dépendra l'aspect esthétique final de la façade. Son épaisseur varie de 5 à 8 mm.

Finitions selon vos goûts !

Plusieurs types de finition peuvent s'appliquer sur un bâtiment ancien. Ces finitions ont pour but d'apporter un caractère esthétique à l'ouvrage.

Finition de l'enduit Description
Lavé
  • s'applique avec une taloche à semelle-éponge pour faire disparaître toute trace de laitance ;
  • pour obtenir un aspect grain de sable.
Brossé
  • nécessite l'utilisation d'une règle à tirer ;
  • est appliqué à la taloche par mouvements circulaires afin d'obtenir un plan parfait.
Taloché
  • se pose à la taloche ;
  • est brossé avant durcissement complet dans le but de mettre en évidence les grains de sable.
Tyrolien
  • s'effectue par projection mécanique en passes croisées ;
  • pour obtenir un aspect granuleux.
Lisse
  • s'applique à l'aide d'une taloche en plastique : celle-ci va faire ressortir la laitance ;
  • est ensuite planifié à la lisseuse pour un rendu parfaitement homogène sans aucune aspérité.

Besoin de plus d'infos sur le sujet ?

  • Téléchargez gratuitement notre guide du ravalement de façade !
  • Sur le site dédié aux murs, vous pourrez trouver des informations sur les malfaçons comme les fissures.
  • Si votre façade est trop abîmée, car trop ancienne, vous pouvez opter pour le lierre ou le bardage pour la protéger.
Ravalement de façade

Ravalement de façade : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les obligations et démarches
  • Des conseils sur les matériaux, le nettoyage et la rénovation
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Réalisation des travaux

Sommaire

À qui s'adresser pour un ravalement de façade ?

Entreprise ravalement : à qui s'adresser ?

Ces pros peuvent vous aider